Seb BOUIN devient Ambassadeur Altissimo

AltiShop Youtube Facebook


Seb Bouin devient Ambassadeur Altissimo


Concrètement, Altissimo apporte son soutien à Seb dans sa pratique et sa quête de voies ultimes à travers le monde, et Seb apporte son expérience en matière de haut niveau, d’entraînement et de dépassement de soi.


Comment ce partenariat se traduit concrètement ?

Des voies extrêmes, à venir tester pour qui veut, seront ouvertes dans les salles Altissimo Montpellier Grabels et Montpellier Odysseum dans un premier temps car notre Ambassadeur habite la région montpelliéraine et viendra s’entraîner principalement dans les 2 salles de l’agglomération.

Altissimo Montpellier Grabels et Altissimo Montpellier Odysseum vont aussi se doter d’outils d’entrainement pour que notre pourfendeur de voies extrêmes ait matière à s’entraîner.


Ne soyez pas surpris de le croiser dans une autre salle du réseau à l’occasion.


Non content de chercher à repousser ses limites, notre Ambassadeur souhaite aider les grimpeurs en soif de progression et transmettre son savoir-faire. A ce titre, quelques privilégiés bénéficieront d’un coaching personnalisé. Plutôt pas mal, non ?


D’autres éléments de la collaboration seront actifs bien entendu, mais plutôt que de vous dérouler une liste sans fin, nous sommes allés à la rencontre de notre Ambassadeur et lui avons posé quelques questions, histoire de faire connaissance.


Seb pendant le rassemblement du Team EB à Mouriès - Photo : Sam BIÉ


Bonjour Seb, bienvenue dans la maison Altissimo.


- Commençons par le commencement : peux-tu te présenter à nos grimpeurs ?

Je suis avant tout un passionné d'escalade. J'ai commencé un peu tard pour le haut niveau (12 ans). Cependant depuis mes premières séances, je mange escalade, je bois escalade, et je dors escalade. Je suis un amoureux du caillou. Je vis ma pratique à travers le monde en cherchant à réaliser les voies les plus dures et les plus belles possibles. Je développe aussi bien les secteurs locaux que les secteurs d'autres pays (Norvège, USA,..). Le caillou n'a pas de frontière !

Je suis aussi professeur d'EPS et DEJEPS en milieux naturels.


- Comment as-tu découvert l’escalade ?

Ma mère est de nature à pratiquer beaucoup de sport outdoor. Un jour elle m'a amené grimper, alors qu'elle ne connaissait pas grand chose à ce sport. Et puis nous avons commencé ensemble. Depuis, chacun de nous est à fond, il arrive que l'on fasse des voyages ensemble.


- Quel a été l’événement, le point de bascule qui t’a fait passer de grimpeur passionné à grimpeur professionnel à la recherche de voies extrêmes ?

Je pense qu'il n'y a pas eu de bascule. Cela s’est fait de manière continue. L'escalade a toujours était une priorité pour moi, malgré mes études ou mon travail. Donc chaque année je progressais en grimpe, mais aussi sur le plan de grimpeur professionnel. Quand j'ai eu assez de fonds pour vivoter, je me suis lancé dedans à 100%. C'est une très belle expérience de pouvoir vivre de sa passion, même si l'escalade et loin d'être le foot en terme de revenus.


- Comment qualifies tu ta pratique, ton approche ?

Je pense que l'expression "les yeux plus gros que le ventre" définie bien mon approche de l'escalade. Je n'ai pas beaucoup de barrières mentales. J'ai envie d'essayer toujours plus dur même si c'est bien au-dessus de mon niveau. Cela est donc un bon moyen pour s'entrainer et progresser. Ma force est ma motivation à essayer sans cesse même si cela ne marche pas. J'aime bien la citation de Nelson Mandela :  "I never lose, either I win or I learn" .

En escalade j'aime les belles lignes qui impressionnent. Plus cela me parait impossible, plus j'ai envie d'essayer.


- En quoi l’escalade a bouleversé ta vie ?

C'est plutôt ma vie qui s'est organisée autour de l'escalade. J'ai toujours laissé une place importante à la grimpe. Que ce soit pendant ma scolarité, mes études supérieures, ou ma vie active. 

Grimper à plein temps est donc pour moi une chance et en quelque sorte un rêve qui se réalise.

L'escalade est un mode de vie en soit, ce serait plutôt d'arrêter de grimper qui bouleverserait ma vie.

Seb dans "les yeux plus gros que l'antre" 9a+/b - Russan (30) - Photo : Raphaël FOURAU


- Tu es Ambassadeur Altissimo, au même titre que Caro & James. Que cela signifie t-il pour toi ?

Cela signifie que je peux compter sur Altissimo pour m'épauler sur de nombreux points afin de réaliser les voies les plus dures au monde.

En devenant Ambassadeur Altissimo, je me dote d'outils d'entrainements qui correspondent à ma pratique en falaise. Je vais pouvoir m'entrainer dans des voies dures ainsi que sur des agrès de musculation. Je vais pouvoir me préparer physiquement et  psychologiquement pour les efforts qui m'attendent en falaise.

Je vais aussi pouvoir passer du bon temps avec des amis dans  les salles. 

En devenant Ambassadeur, je vais pouvoir partager ma passion avec tous les grimpeurs d'Altissimo. Je relaterai mes expériences, mes croix, mes voyages dans l'actu "Altissimots". J'interviendrai aussi pour coacher certains d'entre vous en sur les salles de Montpellier et Toulouse

Je suis heureux de rejoindre Caro et James qui parcourent le monde en quête de développement et d'aventures! Peut être serons nous amenés à partager certains projets ;)


- Quelles sont tes attentes et aspirations avec Altissimo ?

J'ai envie de progresser et d'aller encore plus loin en escalade, et j'ai envie de grandir avec Altissimo. 

Pour cela j'espère pouvoir m'entrainer à 200% dans les salles Altissimo. J'espère pouvoir partager ma passion avec les plus motivés. 

Je voudrais donner envie de pratiquer, d'essayer, de s'entrainer au plus grand nombre de gens possible, car l'escalade est un sport qui peut changer votre vie si vous le vivez à 100%.

Seb dans "Move" 9b - Grotte de Flatanger - Norvège - Photo : Raphaël FOURAU


- En quoi Altissimo peut t‘apporter quelque chose ? Quels plus pour ta pratique ?

Altissimo va m'accompagner sur de nombreux points pour pouvoir performer au plus haut niveau mondial. Au niveau de l'entrainement comme je l'ai dit ci dessus, mais aussi au niveau du confort de vie. Avec les 10 salles Altissimo en France, je pourrais aller m'entrainer malgré le fait que je sois en déplacement.

Le plus Altissimo va être de m'ouvrir 3 fois par an des voies extrêmes pour pouvoir progresser sur des points précis. Ceci est très important car il est primordial que je puisse m'habituer à fournir des efforts de haute intensité dans les voies. Le fait de disposer de voies comme cela à côté de la maison dans un créneau horaire très large (10h00 à 23h00) va me permettre de planifier plus d'entrainements.

Le fait qu'Altissimo fabrique ses propres prises d'escalade me permettra aussi de pouvoir m'aménager quelques outils d'entrainement.


- Et que penses-tu pouvoir apporter à Altissimo ?

Tout d'abord j'aimerais apporter ma philosophie de l'escalade au sein des salles Altissimo. J'aimerais donner envie aux grimpeurs d'Altissimo de surpasser leur limites.

Je vais mettre à disposition mon expérience de grimpeur de haut niveau, de DEJEPS en milieux naturels, et de professeur d'EPS afin de faire du coaching personnalisé.

Je vais aussi partager mes expériences sur mes voyages, performances et entrainements par le biais de Altissimots. 

Alors à très bientôt dans les salles Altissimo.

Seb Bouin.


Seb s'entraîne dans une voie extrême à Altissimo Odysseum - Photo : Hélène ROUX


INDISCRÉTIONS :

- Quels sont tes sites préférés ?

En France, sans hésitation, La Ramirole, Mollans, et Le pic Saint Loup.

A l'étranger, je dirais Flatanger en Norvège, et la baume de Chilam Balam en Andalousie.


- Quel est ton meilleur souvenir de grimpe ? le pire ?

C'est très dur de choisir le meilleur souvenir il y en a tellement. Je dirai plutôt que chaque souvenir d'escalade est un bon souvenir. Et il n'y a pas de mauvais souvenir de grimpe. Même les moments difficiles sont avec le recul de bons moments.

A choisir, je dirais que le meilleur souvenir correspond plus à une période ou je commençais à vivre mon escalade. J'ai commencé à équiper, à prendre ma 50cm3 et à partir grimper le weekend dans le Verdon. L'indépendance par l'escalade.

Ha si, le pire souvenir est quand tu tires trop sur la machine et que tu entends CRACK dans le doigt... 


- Quels sont tes prochains projets ?

Prochainement, je compte aller en Espagne pour réaliser "Pachamama" 9a+ (proposé à 9a+/b par Patxi Usobiaga).

Ensuite je compte aller en Norvège pour régler l'affaire MOVE 9b/b+ (CF vidéo ci-dessous).


A plus long terme, j'aimerais réaliser Jumbo Love, le premier 9b du monde au Etats Unis. J'aimerais aussi équiper et performer au Chili et en Turquie.

- Quels sont tes livres préférés ? Ta citation favorite ? 

Est ce que les BD comptent dans les livres ? ;) 

J'ai bien aimé les millénium, le soir, en trip c'est pas mal. 

 Comme citation, je dirais celle de Léonard de Vinci : "Tout obstacle renforce la détermination, Celui qui s'est fixé un but n'en change pas".


Seb est soutenu par : Altissimo, EB et Black Diamond